vendredi 22 juillet 2011

Le Chant Du Barde, de Poul Anderson

parution VF en 2010


Bon recueil de nouvelles que je vais avoir du mal à chroniquer.
Une révolution conduite par un personnage de chanson dans une Amérique totalitaire... Des naufragés cosmiques attendant le salut en provenance d'une Terre mère dont le souvenir même est hypothétique... Jupiter, monde hostile entre tous, conquis par l'avatar d'un paralytique... Les héritiers d'un empire déchu qui se réapproprient le plus horrible des crimes...
Explorateurs, guerriers mais aussi poètes, détectives et joueurs, les héros de Poul Anderson redécouvrent les mythes fondateurs de l'humanité à mesure qu'ils peuplent le cosmos de leurs enfants et de leurs rêves : de l'archétype de Sherlock Holmes à un centaure de synthèse, de la réincarnation d'Orphée à un nouvel Ubik, c'est toute une fresque de merveilles et de cauchemars qui attend ici le lecteur.


Donc j'ai pris ce recueil parce que j'avais eu une bonne impression de la "patrouille du temps" et de "agent de l'empire terrien", des romans qui sans être exceptionnels ont été de très bons moments de lecture. Donc pourquoi ne pas découvrir un peu plus cet auteur ?

Le livre présente donc neuf longues nouvelles très variées avec une introduction pour présenter chacune d'entre elles. Je n'ai pas vraiment envie de faire une mini chronique de chaque nouvelle donc inutile de chercher ça ici. À mes yeux, elles sont un peu inégales. Si une ou deux ont été difficiles à finir (mais ça peut venir de moi j'ai vu de bons échos ailleurs, raison pour laquelle je ne donne pas de titres), d'autres sont juste fabuleuses. La dernière, principalement, est assez visionnaire en fait... surtout quand on regarde la date. Et même si cette dernière ne tient pas en haleine par le suspens (vu que la fin est évoquée rapidement dans la nouvelle), le récit en revanche est vraiment prenant.

Les nouvelles se lisent facilement, du moment qu'on rentre dans l'histoire (mais j'ai toujours du mal à lire quand je ne rentre pas dans une histoire, "étrangement").

J'ai aimé
  • La plupart des nouvelles.
  • L'imagination et les univers variés.
Je n'ai pas aimé
  • le reste des nouvelles, une minorité.
Ressenti
Bref, du bon, du mauvais, mais dans tous les cas un énorme effort d'imagination, des univers variés mais bien décrits.J'en ressors avec une impression positive.



2 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma whish list depuis un petit moment déjà, il faudrait vraiment que je le fasse rentrer dans ma PAL rapidement.

    RépondreSupprimer
  2. c'est une bonne lecture ^_^ mais faut avoir le temps, le bouquin est assez gros.

    RépondreSupprimer